mercredi 19 octobre 2016

Des preuves que l'on peut aimer sans comprendre, aimer beaucoup. Sans même se sentir snobé.

5 commentaires:

JMS* a dit…

Merci pour ces deux petits cadeaux.

michèle dassy a dit…

tant mieux

Anonyme a dit…

c'st à chaque foi un grand bonheur de les écouter
tu sais que j'ai la chance de les voir tous les deux
besos
tilk

Jeanmi a dit…

Léo Ferré un poète qui n'est pas prêt d'être oublié...

JMS* a dit…

Deux grands artistes, toujours aussi agréable à entendre.