dimanche 31 mai 2015

Je n'aime pas expliquer, je préfère évoquer mais ici je rappelle deux, trois éléments, il ne s'agit pas de photos mais du travail du journaliste-écrivain allemand, °°Günter Wallraff°°. En 1985 il s'est mis pour une année dans la peau d'un travailleur turc en situation irrégulière: coloration brune des cheveux, lentilles des yeux brunes, parlant un langage turc chaotique. Son objectif était de dénoncer les conditions de travail que subissaient les travailleurs turcs immigrés en Allemagne alors.

3 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

les produits toxiques aux poches cousues des Mc Do. "Tête de turc" était le titre en France.
Bzzz...

Francis Juif a dit…

Je me souviens.
Je ne suis pas un robot.

Anonyme a dit…


J'ai lu le livre, il avait transformé son visage , le livre est très révélateur .
MDP